Horizon TERRE,
qu’est-ce que c’est ?

Lancé par Sciences Citoyennes, l’Atelier d’écologie politique et Ingénieurs sans Frontières, Horizon TERRE a pour but de proposer et de défendre des stratégies de recherche alternatives qui ne soient plus soumises à l’impératif dogmatique de croissance économique à l’échelle de l’Union Européenne. Le paradigme du « découplage » entre croissance et  émissions de gaz à effet de serre dans lequel s’inscrit Horizon Europe, que l’on retrouve dans les notions de « développement durable » et « croissance verte », a en effet suffisamment démontré son caractère illusoire. 

Horizon TERRE défend une réorientation des questions de recherche : non plus pensées au service de la croissance économique par quelques expert·es plus ou moins influencé·es par des lobbies économiques, mais ré-encastrées dans les limites planétaires et décidées par des acteurs et actrices variées.

Les objectifs du projet

Proposer des alternatives

Horizon Europe est le programme cadre européen pour la recherche, doté d’un budget de l’ordre de 100 milliards d’euros. En proposant une alternative, les travaux d’Horizon Terre pourront être force de propositions, pour des nouvelles orientations de recherche.

Mettre en débat

La stratégie alternative de recherche vise à être diffusée auprès des institutions, des citoyen·nes, des associations, des chercheur·es et des étudiant·es, pour inspirer d’autres visions, débattre du processus d’orientation des budgets alloués à la recherche et proposer des procédures démocratiques pour les choix scientifiques et techniques.

Créer des synergies

Horizon TERRE est une opportunité de faire du lien entre le monde de la recherche, les étudiant·es qui militent pour faire évoluer leurs formations et les associations qui considèrent que la science et son développement influent sur leurs champs d’action.

Réorienter les programmes

Horizon TERRE lance un appel pour l’organisation de Conventions Citoyennes pour définir une programmation de recherche citoyenne. Doté de 10% du budget de recherche, les programmes issus de ces Conventions donneraient les moyens de recherche pour d’autres futurs.

Méthodologie et déroulé

Pour suggérer les pistes de cette réorientation, nous avons fait deux choix méthodologiques.

D’une part, nous refusons de laisser des choix politiques que sont les orientations scientifiques à des  » expert·es  » non identifié·es (scientifiques, élu·es et fonctionnaires européen·nes ?). Nous plaidons pour que ces arbitrages suivent des procédures démocratiques : la société civile doit participer au choix des thématiques de recherche financées par l’UE. Pour amorcer la réflexion dans cet esprit, nous avons associé des représentant·es de collectifs étudiants et de chercheurs et chercheuses engagées à des membres d’associations.

D’autre part, l’articulation des savoirs, traités habituellement de manière indépendante, est primordiale au vu de l’interdépendance des ravages écologiques actuels. Ainsi, si nous nous sommes conformé·es à certaines des catégories thématiques d’Horizon Europe, et cela afin de rendre notre plaidoyer plus efficace, nous avons également travaillé ces catégories dans ce qu’elles avaient de complémentaires.

Le déroulé de nos travaux

 Été 2019

PLAIDOYER autour d’HORIZON EUROPE

Constat de l’absence de débats parlementaires sur les thèmes de recherche.

Idée de faire des contre-propositions pour 3 des 6 clusters du pilier 2 :

Santé / Agriculture / Énergie-Habitat-Mobilité

Décembre 2019

CONSTITUTION DES COMITÉS

Invitation lancée, pour chacun des 3 domaines :

4 étudiant.es / membres d’un collectif ou asso engagé.e

5 chercheur.es en sciences expérimentales

5 membres d’une association

2 chercheur.es en sciences humaines et sociales

 Jan 2020, mars 2020, juil 2020,oct 2020

WEEK-ENDS DE TRAVAIL

1er WE : travail de prospectif

2ème WE : choix du format de travail

3ème WE : rédaction et émergence des chapitres transverses

4ème WE : finalisation de la rédaction

Santé / Agriculture / Énergie-Habitat-Mobilité

 Février 2021 à juin 2021

CONSULTATION

Utilisation de la plate-forme Decidim

Animation de nombreux webinaires (300 participants)

Recueil de 150 contributions

Juillet 2022 à …

LANCEMENT CAMPAGNE

Presse

Réseaux sociaux

Événements

Pétition

Concrètement, nous avons formé trois comités thématiques (santé ; énergie, habitat et mobilité ; agriculture/alimentation), composés des différents types d’acteurs et d’actrices mentionnées, que nous avons réunis durant quatre week-ends, avec pour objectif de définir des programmes de recherche qui contribueraient à réorienter notre société sur la base de valeurs de sobriété, de solidarité et de démocratie.

Un bref résumé des perspectives et choix de recherche opérés dans les trois comités est disponible sur ce site. L’ensemble du texte a été soumis à consultation, en particulier auprès de la société civile, sur une plate-forme numérique (decidim.sciencescitoyennes.ovh) de février à juin 2021.

Cette consultation a permis le débat avec plus de 300 personnes lors de différents échanges et recueilli environ 150 contributions. Grâce à cela, le texte a été enrichi et amélioré, dans un processus associant les membres de départ du projet Horizon TERRE et les contributeurs et contributrices intéressées.

Avec l’aide d’autres organisations européennes, Horizon TERRE va être traduit et adapté pour peser sur le programme actuel européen, Horizon Europe, notre objectif étant également l’installation de véritables procédures démocratiques pour définir le prochain programme. En France, nous souhaitons poursuivre la diffusion du texte, afin que chaque acteur et actrice de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche puisse y puiser des pistes d’orientation de recherche, ancrées dans la transition écologique et sociale. En parallèle, nous plaiderons pour des Conventions Citoyennes sur la programmation de recherche et exigerons la visibilité et la transparence sur la stratégie de recherche nationale et sa répartition budgétaire.